L’allaitement

par | Fév 3, 2021 | Maternité, Petite enfance | 0 commentaires

Comment réussir son allaitement ?

L’allaitement est de plus en plus préconisé depuis quelques années, y compris par les professionnels de santé. Pourtant, cette étape importante du développement de l’enfant reste encore mal connue par certains parents, voire inquiétante parfois. Comment gérer ce passage au mieux, combien de temps le vivre et pourquoi est-il vanté, voici les points que nous allons aborder dans cet article.

allaitement

Pourquoi l’allaitement est-il important ?

Notre but ici n’est pas de dénigrer ou de culpabiliser celles qui font le choix du biberon. Car cela reste avant tout un choix personnel, qui n’a même pas besoin de se justifier.

Néanmoins, il faut savoir que le lait maternel est reconnu comme étant idéalement dosé pour la croissance du bébé. Il contient les vitamines, sels minéraux, oligoéléments, sucres, graisses et protéines nécessaires à son développement, et toujours dosés exactement selon ses besoins (pas besoin ici de passer à un lait premier âge ou deuxième âge).

Par ailleurs, le colostrum, qui est le tout premier lait produit par les seins après l’accouchement, contient des anticorps qui protégeront le nouveau-né contre les infections.

De nombreuses études ont confirmé les bénéfices de l’allaitement pour lutter contre les allergies ou les problèmes digestifs, entre autres.

L’OMS (Organisation mondiale de la Santé) préconise d’ailleurs un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois, et en complément d’une autre alimentation jusqu’à deux ans ou plus. Ce qui nous amène à la durée souhaitée de l’allaitement.

Pendant combien de temps doit-on allaiter ?

Si les recommandations de l’OMS fournissent déjà un guide quant à la durée conseillée de l’allaitement, c’est un sujet qui doit réellement être adapté à la volonté comme à la vie de chaque femme.

Ainsi, décider de n’allaiter que pendant quelques jours, pour que le nourrisson bénéficie du colostrum, est déjà un bon départ.

Et si l’on peut décider d’opter pour un allaitement de plus longue durée, il faut aussi que cela soit compatible avec la vie quotidienne. Néanmoins, il est tout à fait possible de poursuivre l’allaitement en ayant repris le travail. Il suffit de tirer son lait et de le garder au frais. Pour le faciliter, le Code du travail (articles L 1225-30 à L 1225-33) permet à chaque salariée de disposer pendant un an d’une heure par jour, à raison de 30 minutes le matin et de 30 minutes l’après-midi, pour allaiter son enfant (s’il est à proximité) ou tirer son lait.

De plus en plus de femmes optent pour un allaitement plus long encore, au-delà des deux ans. Si cela peut à première vue sembler compliqué à mettre en place en travaillant, il faut savoir que les tétées deviennent alors plus rares et plus réconfortantes que nourricières.

Décider de fixer une limite à l’allaitement ou laisser l’enfant la poser lui-même relève encore une fois d’un choix très personnel. Le plus important reste d’être en accord avec soi-même pour le vivre sereinement : pas de contrainte ni pour continuer, ni pour arrêter.

Comment bien commencer l’allaitement ?

Un premier allaitement peut vite sembler impressionnant. Un deuxième aussi. Des douleurs peuvent surgir, ou des difficultés diverses. S’il n’y a pas qu’une seule manière de vivre cette période de la vie du nourrisson, il existe heureusement de nombreuses aides et conseils sur lesquels s’appuyer.

La Leche League, qui œuvre dans toute la France, mais aussi à l’international, accompagne particulièrement bien dans ce domaine. Vous pouvez aussi trouver des personnes-ressources auprès de la PMI. Le plus important est de s’appuyer sur des personnalités qui ne vous culpabiliseront pas, et qui sauront écouter vos questions comme vos craintes. Il n’y a pas de raison qu’un allaitement se passe mal, et il suffit souvent de peu pour apaiser une situation qui devient tendue pour vous.

Bien vivre son allaitement est possible… et devient même la norme. Que vous choisissiez ce chemin ou celui des biberons, le plus important est de nourrir votre enfant d’amour, dès ses premiers instants.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This